L’association Jeunes et Cité met en œuvre des actions éducatives de Prévention Spécialisée à destination des jeunes et des familles en difficulté dans les lieux où se manifestent des risques d’inadaptation sociale. Il s’agit en particulier des QPV – Quartiers Prioritaires de la politique de la Ville.

Jeunes et Cité exerce cette mission par délégation du Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle dans le cadre de l’Aide Sociale à l’Enfance. Les équipes de Jeunes et Cité interviennent au sein de l’agglomération nancéienne et du bassin de Pompey. Ses éducateurs son en contact avec 1 600 jeunes environ de 12 à 25 ans et 300 familles.


 SOMMAIRE

Historique
Mission
Public
Actions menées
Cadre réglementaire
Soutiens financiers

Rapport d'activité 2018 

Projet de service 2019-2023

 

      

 


   Historique

L’association Jeunes et Cité a été créée en 1972 à la cité des Provinces à Laxou.

Elle s’est inscrite d’emblée dans une démarche dite de « Prévention Spécialisée ». Cette forme d’intervention sociale relève de l’Aide Sociale à l’Enfance pilotée par les Conseil Départementaux depuis la loi de décentralisation de 1986.

L’implantation territoriale de l’association a évolué progressivement. Après celle de la cité des Provinces à Laxou, Jeunes et Cité a créé une seconde implantation sur le quartier de Champ-le-Bœuf (communes de Laxou et Maxéville). À la fin des années 80, une nouvelle équipe s’est installée à Villers-lès-Nancy. Cette équipe a ensuite été déplacée à Champigneulles. Puis dans le cadre d’une contractualisation entre le département et la Communauté de Communes du Bassin de Pompey, cette équipe a vu sa compétence territoriale s’élargir à l’ensemble du bassin de Pompey avec une priorité donnée aux « quartiers prioritaires ». En 2008, l’association a mutualisé une partie de ses ressources internes pour donner naissance au service P2R (Parcours de réussite) destiné à l’accueil de l’ensemble des jeunes de 16 à 25 ans en situation de vulnérabilité et accompagnés par les équipes de Prévention Spécialisée, les services de l’Aide Sociale à l’Enfance ou de la Protection Judiciaire de la Jeunesse en partenariat avec les Missions locales. Depuis 2013, Jeunes et Cité est également installée à Vandœuvre-lès-Nancy où l’association poursuit l’action de Prévention Spécialisée menée précédemment par l’association Vivre Dans la Ville.

Retour vers le haut


Mission

Le rôle des équipes de Prévention Spécialisée défini par le Code de l’Action Sociale et des Familles consiste à « Organiser, dans les lieux où se manifestent des risques d'inadaptation sociale, des actions collectives visant à prévenir la marginalisation et à faciliter l'insertion ou la promotion sociale des jeunes et des familles ».

Au travers sa mission principale de Protection de l’Enfance, l’association Jeunes et Cité participe à différentes politiques publiques :

  • Lutte contre le décrochage scolaire
  • Politique de la ville en matière de cohésion sociale
  • Prévention de la délinquance
  • Prévention de la radicalisation
  • Politique de l’emploi consacrée à la lutte contre l’exclusion sociale des jeunes en situation de vulnérabilité.

Retour vers le haut


Public

La prévention spécialisée en Meurthe-et-Moselle concerne prioritairement des jeunes de 12 à 18 ans auprès desquels les dispositifs de droit commun ne remplissent pas ou plus leur fonction.

Elle s’adresse également à des jeunes adultes en grande difficulté d’insertion sociale et professionnelle, qui se trouvent également en situation de risque de marginalisation.

Retour vers le haut


Actions menées

Les équipes de Jeunes et Cité interviennent sur trois axes principaux

  • Présence sociale dans les quartiers pour connaitre les besoins de chaque territoire, des jeunes et des familles en situation de vulnérabilité
  • Action éducative pour favoriser l’épanouissement des jeunes les plus vulnérables et accompagner les parents dans l’exercice responsabilité éducative
  • Action sur le milieu pour favoriser un développement social local et soutenir la capacité créatrice des habitants

 

La présence sociale est une caractéristique de la Prévention Spécialisée qui implique une posture professionnelle singulière de l’éducateur : Disponible, à l’écoute des jeunes et de leurs problématiques, l’éducateur est une personne « adulte » ressource en mesure de les orienter vers les réponses adaptées à leurs besoins. Pour Jeunes et Cité, les jeunes les plus en difficulté ont besoin que l’on s’intéresse à leur personne et non pas seulement à leurs comportements et à leurs problèmes. Ils ont besoin de vivre des relations structurantes avec des adultes ouverts, responsables et disponibles.

La Présence sociale se décline de différentes manières : « Travail de rue », ouverture de lieux d’accueil, rencontres dans le cadre des actions socio-éducatives, participation à la vie associative et sociale des quartiers, échanges au travers des réseaux sociaux

 

Les actions éducatives peuvent prendre la forme d’accompagnements individuels ou d’actions collectives. Quelle que soit leurs modalités, ces actions visent l’émancipation des jeunes pour favoriser leur insertion sociale et professionnelle.

L’accompagnement des jeunes scolarisé vise à lutter contre le décrochage et à assurer l’égalité des chances des jeunes qui ne peuvent trouver dans leur environnement familial toutes les conditions favorables à leur réussite scolaire.

Les autres actions éducatives à destination des adolescents organisées tout au long de l’année et pendant les périodes de vacances scolaires peuvent prendre appui sur des activités culturelles, sportives, de rencontres et discussions, de chantiers, de séjours permettant de repérer les besoins spécifiques de chaque jeune et de lui apporter les réponses éducatives adéquates.

Les éducateurs de Jeunes et Cité apportent également leur soutien aux jeunes sortis précocement de l’école sans qualification. Grâce à un accompagnement individualisé et aux actions collective (chantiers, Espace Dynamique d’Insertion, missions de service civique, chantier d’insertion Ecollecteurs…), les éducateurs font en sorte de lever les freins rencontrés par les jeunes et de les amener à se réinscrire dans un processus d’insertion grâce notamment au soutien que peuvent leur apporter les Missions Locales.

Nos actions s’adressent également aux parents rencontrant des difficultés dans l’exercice de leur fonction parentale. A la demande du jeune, ou avec son accord, les éducateurs peuvent intervenir dans le cadre familial. Ce type d’intervention permet de désamorcer les tensions et de rétablir des conditions favorables au dialogue. Ces médiations et l’accompagnement des parents vers différents services et structures (éducation nationale, loisirs, santé, emploi…) ont pour objectif de les placer ou de les réintroduire dans une position de parents responsables. Différents supports sont employés : vacances et sorties familiales, groupes de parole, intervention de « spécialistes » sur les thèmes de l’éducation, ateliers de proximité, implication des parents dans des actions de quartier…

 

Action sur le milieu : Cet axe d’intervention consiste à lutter contre la stigmatisation des quartiers et de leurs habitants, lutter contre les phénomènes de replis sociaux et d’intolérance, participer au développement de dynamique collective d’intérêt générale et au développement social local.

Il s’agit de promouvoir ou de soutenir la création de « services » qui font défaut dans l’espace social (régies de quartier, associations de jeunes, manifestations festives, services d’entraide…) et d’encourager toutes les initiatives dans les domaines de la solidarité, de la vie sociale ou de l’emploi : services d’entraide, comités des fêtes, associations d’insertion, etc.

Retour vers le haut


Cadre réglementaire

La Prévention Spécialisée relève de l’Aide Sociale à l’Enfance dont la responsabilité est assurée par les Conseils Départementaux. Le cadre juridique de l’Aide Sociale à l’Enfance est défini par le Code de l’Action Sociale et des Familles. La Prévention Spécialisée est notamment encadrée par les articles L221-1 et L121-2 du Code de l’Action Sociale et de Familles modifiés par la Loi n° 2007-293 du 5 mars 2007 réformant la protection de l'enfance : « Dans les zones urbaines sensibles et dans les lieux où se manifestent des risques d'inadaptation sociale le département participe aux actions visant à prévenir la marginalisation et à faciliter l'insertion ou la promotion sociale des jeunes et des familles, qui peuvent prendre une ou plusieurs des formes suivantes (...) Actions dites de prévention spécialisée auprès des jeunes et des familles en difficulté ou en rupture avec leur milieu ;  

Soutiens financiers (…)Pour l'accomplissement de ses missions, et sans préjudice de ses responsabilités vis-à-vis des enfants qui lui sont confiés, le service de l'aide sociale à l'enfance peut faire appel à des organismes publics ou privés habilités dans les conditions prévues aux articles L. 313-8, L. 313-8-1 et L. 313-9. » A ce titre, l’association Jeunes et Cité est habilitée par le Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle pour mettre en œuvre des actions éducatives de Prévention Spécialisée sur le quartier « Les Provinces » à Laxou, « Champ-le-Bœuf » à Laxou et Maxéville, « Les Nations » à Vandœuvre-lès-Nancy et au sein du bassin de Pompey dans le cadre d’une convention tripartite avec la Communauté de Communes du Bassin de Pompey.

 

La mission de l’association Jeunes et Cité s’inscrit dans le cadre des orientations définies par le Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle :

  • La prévention spécialisée déploie prioritairement des moyens en direction des secteurs pour lesquels les diagnostics font état de publics jeunes en grande difficulté. En ce sens, les secteurs « politique de la ville » faisant l’objet d’un contrat urbain de cohésion sociale constitue une priorité pour le Conseil Départemental.
  • La prévention spécialisée inscrit son action dans le cadre global d’une politique jeunesse élaborée et mise en œuvre sur le territoire. Elle s’articule avec l’ensemble des acteurs du territoire qui interviennent auprès de la jeunesse. Chaque territoire du département propose et développe un dispositif de coordination jeunesse conjuguant l’action de ses propres services et s’articulant avec les partenaires (collectivités locales, fédération d’éducation populaire…) qui développent des actions en direction de la jeunesse.
  • La prévention spécialisée est conçue et développée dans le cadre recherché d’une collaboration étroite du Conseil Départemental avec les communes et les groupements de communes du territoire.

 Retour vers le haut


Soutiens financiers

Les actions conduites par les équipes de Prévention Spécialisée font l’objet de nombreux soutiens financiers et institutionnels.

Nos principaux partenaires sont :

  • L’État
  • Le Fonds Social Européen
  • La Région Lorraine
  • Le Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle, responsable de la Prévention Spécialisée au titre de l’aide sociale à l’enfance
  • La Caisse l’Allocations Familiales
  • Les bailleurs sociaux : Batigère, Meurthe-et-Moselle Habitat, Société Lorraine Habitat
  • Les intercommunalités : Bassin de Pompey et Grand Nancy
  • Les villes du bassin de Pompey, Laxou, Maxéville, Nancy et Vandoeuvre

 Retour vers le haut


Conseil d'Administration

Conseil d’Administration

Président

Vice-présidente

Vice-président

Trésorier 

Secrétaire général

Administrateur

Administrateur

Administrateur

Administratrice

Administrateur

Administrateur

MARCHAL Jean-Paul

MATHIEU Jacqueline

PONCELET Gérard

PATIER Jean-Jacques 

VALENCE Jean-Claude

ADAM Jean-Louis 

DUMAS Jean-Luc 

JOLY Jean-Paul

PERRIN Monique

SCHLÉRET Yvon

STALDER Daniel

 

 Retour vers le haut


Coordonnées

 

 

Pôle administratif

Directeur               Pierre CLAUDE

Adresse :              11 rue Robert Schuman      

                             54500 Vandoeuvre-lès-Nancy

Téléphone :          03 83 27 45 47      

Courriel :               Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.