L’association « Les Ecollecteurs » porte un chantier d’insertion dédié aux jeunes de 16 à 25 ans en difficulté accompagnés par les services de Protection de l’Enfance (Prévention Spécialisée en particulier) ou de la Protection Judiciaire de la Jeunesse.

Ce chantier d’insertion repose sur une activité de collecte de déchets (papiers, carton, piles, ampoules,…) produits par les entreprises, associations et collectivités. Cette collecte est effectuée à vélo par les jeunes salariés en CDD d’Insertion pendant une période de 6 mois leur permettant de retrouver un équilibre personnel et préparer la suite de leur parcours grâce aux solutions proposées par les Missions Locales.


 Sommaire

Historique
Mission
Public
Actions menées                         
Cadre réglementaire
Soutiens financiers

 

Conseil d'administration
Coordonnées

Télécharger une présentation (pdf)

Rapport d'activité 2016


 Historique

Depuis 2009 et la création de l’Espace Dynamique d’Insertion (EDI), nos actions en faveur de l’inclusion sociale et professionnelle des jeunes de 16 à 25 ans n’ont cessé d’évoluer au gré des observations des participants et des professionnels mais aussi des opportunités, des compétences et ressources disponibles.

L’EDI visait à remobiliser des jeunes en difficulté grâce à un large réseau de partenaires. Sur une période de 4 à 6 mois, les participants étaient accompagnés dans la recherche d’un équilibre personnel et l’acquisition de savoirs-être nécessaires à leur entrée en formation qualifiante ou en emploi.

Très rapidement, nous avons constaté qu’une partie des participants à l’EDI n'était pas en capacité d'accéder immédiatement aux dispositifs de droit commun et tirerait profit d'une expérience salariée en chantier d’Insertion par l'Activité Économique. En effets, certains jeunes ont rompu leur scolarité après de nombreuses années d'échec scolaire et ne sont pas prêts à intégrer d’emblée un contrat en alternance, l'Ecole de la Deuxième Chance ou une formation qualifiante.

Par contre, ils souhaitent accéder à un statut salarié auquel ils ne peuvent prétendre immédiatement sur le marché de l'emploi. Le chantier d'insertion constitue une réponse adaptée pour ces jeunes. Il peut les préparer à un parcours de qualification et d'emploi.

 

C’est pourquoi nous avons créé un chantier d’insertion spécifiquement dédié à l’accueil des jeunes de 16 à 25 ans en situation de grande fragilité accompagnés notamment par les services de la Protection de l’Enfance et de la Protection Judiciaire de la Jeunesse.

Ce chantier intitulé « Les Ecollecteurs », a été porté dans un premier temps par l’Association Imagine avant de prendre son autonomie juridique au 1ier janvier 2015. Il a été conçu en collaboration avec l'entreprise d'insertion ENVIE 2e Lorraine et l’association Croix Rouge Insertion - ADLIS. Au sein de P2R, il complète l’EDI et les Missions de Services Civiques (fortement développées depuis 2014). Son activité porte sur une offre de service nouvelle en matière de collecte des déchets professionnels.

 

Mission

Ce chantier concourt à la mission de Prévention Spécialisée confiée par le Conseil Départemental à l’association Jeunes et Cité. Celle-ci est définie par le Code de l’Action Sociale et des Familles et consiste à «Organiser, dans les lieux où se manifestent des risques d'inadaptation sociale, des actions collectives visant à prévenir la marginalisation et à faciliter l'insertion ou la promotion sociale des jeunes et des familles».

Au travers de cette mission Protection de l’Enfance, le chantier « Les Ecollecteurs » participe à différentes politiques publiques :

  • Politique de la ville en matière de cohésion sociale
  • Prévention de la délinquance
  • Prévention de la radicalisation
  • Politique de l’emploi consacrée à la lutte contre l’exclusion sociale des jeunes en situation de vulnérabilité

 

Public

Vingt jeunes accueillis à taux constant en CDD

  • âgés de 16 à 25 ans,
  • sortis du système scolaire,
  • en situation ou en danger d’exclusion sociale,
  • cumulant des difficultés,
  • ne parvenant pas à accéder ou à tirer profit des dispositifs de droit commun.

Cette action vise à favoriser l’égalité des chances entre les hommes et les femmes. Une attention particulière est également portée aux jeunes discriminés sur le marché de l’emploi en raison de leur situation sociale ou personnelle.

Elle s’adresse en particulier aux jeunes accompagnés par les services relevant de l'éducation spécialisée (Prévention Spécialisée, Protection de l'Enfance, Protection Judiciaire de la Jeunesse), les Missions Locales ou les associations en contact avec les jeunes cumulant des difficultés.

Haut de page

 

Actions menées

  • Objectifs  

    • Mobiliser les jeunes à partir de le lieu de vie pour les amener à s’engager dans un parcours d’insertion sociale et professionnelle.
    • Identifier et lever les principaux obstacles à l’insertion en mobilisant un réseau de partenaires : hébergement, santé, justice, emploi, mobilité, administratif…
    • Acquérir les savoirs-être nécessaires à leur insertion sociale et professionnelle.
    • Identifier leurs potentialités et celles de leur environnement.
    • Élargir les connaissances de base, remobiliser vers les apprentissages et une dynamique de projet.
    • Les amener à retrouver confiance en eux.
    • Favoriser l’accès à la santé et à la mobilité.
    • Acquérir une expérience professionnelle.

     

    Activité support du Chantier d’insertion

    Les Ecollecteurs proposent un service de collecte de déchets (papiers, carton, piles, ampoules,…) aux entreprises, associations et collectivités. Pour ce faire, chaque salarié dispose d’un vélo avec remorque afin de se rendre chez nos partenaires pour installer les bacs de collectes et collecter les déchets.

     

    Equipement des entreprises

    Une sensibilisation est réalisée auprès de nos partenaires par les Ecollecteurs. Ceux-ci expliquent le fonctionnement, les principes et établissent les fréquences de ramassage en concertation et en fonction des besoins de la structure. Les salariés se rendent en entreprise avec des bacs en carton afin d’équiper les bureaux. Une ou plusieurs affiches sont disposées dans l’entreprise afin d’avoir un rappel de ce qui doit être collecté dans les boîtes.

     

    Collecte

    La fréquence de passage des salariés pour collecter les déchets  peut varier d’une fois par jour à une fois mois. Celle-ci est déterminée en amont entre la structure collectée et l’encadrant du chantier. Une fois collecté, le papier est amené dans un local de stockage afin d’être trié. Nous avons organisé les collectes par secteur et installé 3 garages au sein du Grand Nancy (Maxéville, Vandoeuvre, Plateau de Haye) afin de réduire les trajets.

     

    Atelier « tri »

    Toutes les semaines, nous organisons le tri du papier collecté, à raison de 5 à 8 sessions de 3h par semaine. Cela permet aux salariés d’avoir une activité plus diversifiée mais aussi de s’astreindre à une consigne précise.

    Pour l’association, le fait de trier garanti de revendre le papier à des tarifs nettement plus intéressants.

    Une fois trié, le papier est stocké puis récolté par Croix Rouge Insertion (ADLIS) qui l’oriente vers Véolia afin de le désancrer et le reconditionner.

    Actuellement 140 entreprises, associations, collectivités ou administrations bénéficient de notre service. Cela représente 50 tonnes de papier collecté annuellement à vélo par les Ecollecteurs.

    Concernant les autres catégories de déchets ceux-ci sont collectés en quantité moindre.

Haut de page

 

Cadre réglementaire

Cette action concourt à différentes politiques publiques :

  • Loi n° 2008-1249 du 1er décembre 2008 généralisant le Revenu de Solidarité Active et réformant les politiques d’insertion
  • Loi n°2005-32 du 18 janvier 2005 de programmation pour la cohésion sociale
  • Programme Départemental d’Insertion et de lutte contre les exclusions du Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle
  • Programme Opérationnel National du FSE pour l’Emploi et l’Inclusion en Métropole 2014-2020 décliné locale par les PLIE dans le cadre de la convention établie avec le Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle
  • Contrat de ville du Grand Nancy

 

Les chantiers d’insertion font partie du secteur de l’Insertion par l’Activité Économique (IAE) et sont notamment encadrés par les textes suivants :

  • Circulaire DGEFP n°2005-15 du 5 avril 2005 - Développement et au renforcement de l’insertion par l’activité économique
  • Circulaire DGEFP n°1999-17 du 26 mars 1999 - Réforme de l’insertion par l’activité économique
  • Loi n°98-657 du 29 juillet 1998 d’orientation relative à la lutte contre les exclusions
  • Articles L5132 et suivants du Code du travail relatifs à l’Insertion par l’Activité Économique

 

Soutiens financiers

Le chantier d’insertion « Les Ecollecteurs » est soutenu financièrement par l’État et le Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle.

   

 

 

Conseil d’Administration

 

Président

Vice-président

Trésorier 

Secrétaire général

Administrateur

Administrateur

Administrateur

Administratrice

Administratrice

Administrateur

Administrateur

 

PONCELET Gérard

MARCHAL Jean-Paul

PATIER Jean-Jacques 

STALDER Daniel

ADAM Jean-Louis 

DUMAS Jean-Luc 

JOLY Jean-Paul

MATHIEU Jacqueline

PERRIN Monique

STALDER Daniel 

VALENCE Jean-Claude

Coordonnées

 

Pôle administratif

Directeur                Pierre CLAUDE

Chef de service      David EVEILLARD

Adresse :               11 rue Robert Schuman

   54500 Vandoeuvre-lès-Nancy

Téléphone :          03 83 27 45 47      

Courriel :             Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Lieu de l'activité

 

Adresse :              7 rue Robert Schuman

  54500 Vandoeuvre-lès-Nancy

Téléphone :          03 83 57 53 05     

Courriel :             Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.